Coopération internationale et partenariats

Le CEIPI collabore avec les principaux organismes internationaux et européens de la propriété intellectuelle ainsi que de très nombreux centres d'enseignement et de recherche en Europe et dans le monde entier.

Organismes internationaux et européens en propriété intellectuelle

Un accord de coopération a été conclu avec l'OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété intellectuelle) et l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) aux termes duquel le CEIPI participe depuis 1978, à la formation des fonctionnaires des offices de propriété industrielle des pays émergeants. Cette formation s'étale sur deux semaines et a lieu chaque année au CEIPI au courant du mois de juin. Le CEIPI a un statut d'observateur auprès de l'OMPI.

Le CEIPI travaille en étroite collaboration depuis de nombreuses années avec l'OAPI (Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle) et particulièrement le centre de formation de propriété intellectuelle « Denis Ekani » placé auprès de l'Organisation africaine.  Le CEIPI participe ainsi avec l'OAPI, l'OMPI et l'université de Yaoundé II au Cameroun au Master II en propriété intellectuelle, formation dans laquelle interviennent de nombreux enseignants du CEIPI.

Lors de l'ouverture de l'Office européen des brevets, en 1977, le CEIPI s'est vu confier la charge de l'enseignement du droit européen des brevets destiné aux futurs spécialistes et mandataires auprès de l'Office. Cette fonction est assurée par la Section Internationale du CEIPI à travers de nombreux séminaires. Un protocole d’accord a été signé entre le CEIPI et l'OEB le 1er juin 2012 portant sur la coopération dans la formation en droit européen.

Dans la perspective de la création d'un tribunal européen des brevets, le CEIPI a développé conjointement avec l'EPI (Institut des Mandataires agrées près l'Office Européen des Brevets) une formation spécifiquement réservée aux mandataires européens : le Diplôme Universitaire « Contentieux des brevets en Europe ».

Le CEIPI a été retenu par l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) pour participer aux réseaux des Universités européennes institués par celui-ci dans la perspective de développer des travaux de recherche, en particulier la rédaction de mémoires par des étudiants des masters propriété intellectuelle, dans le but de favoriser la recherche dans le domaine du droit des marques et des modèles communautaires.

Le CEIPI a une activité de Conseil auprès des principales institutions communautaires (Commission Européenne, Parlement Européen, Conseil de l'Europe) et dispose du statut d'Organisation Non Gouvernementale auprès de ces institutions.

Centres d'enseignement et de recherche

Le CEIPI fait partie du réseau EIPIN - European Intellectual Property Institutes Network qui a pour but de faciliter et d'accroître la coopération entre les centres d'enseignements en Europe dans le domaine de la propriété intellectuelle. Ainsi, chaque année se déroule un cycle de conférences dans chaque université membre du réseau EIPIN :

Le CEIPI a développé un partenariat étroit avec l'Institut Max Planck pour le droit de la propriété intellectuelle et le droit de la concurrence de Munich en particulier dans le cadre du Master 2 à finalité Recherche.

Une coopération a été instituée avec l'Université de Göteborg pour coordonner les enseignements en master "IP Management» et développer les échanges de professeurs et d'étudiants.

Le CEIPI offre un programme en commun avec l'Université Technique de Dresde, faculté de droit, pour l'obtention d'un LL.M en Propriété Intellectuelle.

L'Université Ss. Cyril et Methodius de Skopje en Macédoine et le CEIPI ont mis en place depuis 2011 un diplôme universitaire en droit de la propriété intellectuelle, créé à l’origine dans le cadre du Programme Tempus de la Commission européenne. Cette initiative innovante prévoit un programme de cours délocalisé à Skopje qui se concentre principalement sur les perspectives internationales et européennes de la propriété intellectuelle$(prorryété industrielle, droit d'auteur, droits voisins et autres disciplines liées), et est dispensé par des enseignants du CEIPI et de ses partenaires du réseau EIPIN, de la faculté de Skopje et des pays limitrophes (Grèce, Bulgarie et Serbie).

Le CEIPI est présent sur le continent asiatique. En effet, l'Université de Strasbourg  est partie prenante du programme européen China-EU School of Law dont le siège est l'Université Chinoise des sciences politiques et de droit situé à Pékin. Dans le cadre de ce programme, le CEIPI participe depuis 2009, en coopération avec l'institut Max Planck pour le droit de la propriété intellectuelle et le droit de la concurrence, à l'organisation annuelle en Chine de séminaires pour les professionnels de la propriété intellectuelle. 

Le CEIPI est également présent en Amérique du sud puisque un accord de coopération et d’échange entre le CEIPI et le CEIDIE (Centre d’Etudes Interdisciplinaires sur la Propriété Industrielle et le Droit Economique - Université de Buenos Aires) a été signé le 6 juin 2012 afin de permettre la mise en place d’un partage d’expériences et de connaissances relatives à l’enseignement et à la recherche en matière de propriété intellectuelle

Le CEIPI a également développé des accords de coopération aux Etats-Unis pour ce qui concerne des échanges dans le domaine des marques, des brevets, du transfert de techniques et du droit d'auteur avec le Centre de droit de la propriété intellectuelle et de technologie de l'Université d'Akron et La Faculté de Droit de l'Université Georges Washington à Seattle. C'est dans ce cadre qu'est organisé régulièrement le séminaire "Transnational Intellectual Property Law, Theory and Practice". Cette manifestation consiste en une série de conférences à laquelle participent des membres de l'équipe de recherche du CEIPI.

Enfin, une convention de coopération a été conclue avec la Faculté de droit de Tunis portant sur des échanges de professeurs et d'étudiants des deux Universités et du CEIPI en particulier, dans le cadre des Masters « Propriété Intellectuelle » qu'offrent les deux institutions universitaires.