Collection du CEIPI

Ouvrages parus dans la collection du CEIPI


Le système de propriété intellectuelle dans un monde en mutation : perspectives européennes et internationales, sous la direction de Christophe Geiger - Collection du CEIPI n°64 (2016)

Au cours des dernières décennies, le système de propriété intellectuelle a connu des changements significatifs en lien avec l’émergence de nouvelles formes d’innovation et de création. Les défis posés par l’essor des moyens de communication, par l’expansion du commerce international, par la mise en œuvre de plans d’actions répondant aux enjeux environnementaux, culturels et de santé publique, ont profondément influencé des domaines où la propriété intellectuelle joue un rôle important. Afin d’adapter le régime de la propriété intellectuelle à ce nouveau contexte, d’importantes initiatives sont en cours au niveau européen et international. Elles engagent une réflexion collective et nécessitent un véritable débat.

Dans cette perspective, cet ouvrage présente les réflexions de hauts représentants des institutions publiques dans le domaine de la propriété intellectuelle, d’universitaires de renom en droit et en économie, de professionnels et de représentants d’industries à forte composante de propriété intellectuelle, sur les axes de développement futurs des systèmes européen et international de propriété intellectuelle dans un monde en mutation. Ce volume contient les contributions présentées lors du colloque international célébrant le 50ème anniversaire du Centre d’Etudes Internationales de la Propriété Intellectuelle (CEIPI), organisé à Strasbourg au Conseil de l’Europe les 27 et 28 novembre 2014.

Ont contribué à cet ouvrage : Geoffrey Bailleux, Lionel Bently, Dan Burk, António Campinos, Trevor Cook, Jérôme Debrulle, Graeme Dinwoodie, Josef Drexl, Christoph Ernst, Christophe Geiger, Francis Gurry, Raimund Lutz, Elise Petit, Bruno van Pottelsberghe, Julia Reda, Pedro Roffe, Elke Van Rysselberge, Jens Schovsbo, Thierry Sueur, Antonius Tangena, Antony Taubman, Pierre Véron, Michel Vivant, Lanfen Wu, Conghui Yin, Xiang Yu.

Téléchargez le bon de commande.


Les fonctions de la marque, essai sur la cohérence du régime juridique d'un signe distinctif, Yann Basire - Collection du CEIPI n°63 (2014)

Dans le cadre de son interprétation de la Directive marque, la Cour de justice a fait des fonctions de la marque un sujet crucial du droit des marques. La fonction essentielle de la marque, qui est de garantir l’identité d’origine du produit, est désormais appréciée de manière quasi systématique par les juges communautaires et nationaux à toutes les étapes de la vie de la marque. En 2009, la Cour de justice a « découvert » quatre nouvelles fonctions : de publicité, d’investissement, de qualité et de communication. Ces avancées sont venues « brouiller » les limites et les frontières du droit de marques. La marque, bien incorporel de l’entreprise, dont la fonction initiale est de permettre de distinguer les produits ou services qu’elle offre au public, se voit attacher des fonctions encore mal définies, juridiquement contestables, des fonctions commerciales ou consuméristes. Il est légitime de s’interroger sur le rôle de la marque aujourd’hui. Fait-elle toujours l’objet d’un droit de propriété intellectuelle profitant à son titulaire ou bien est-elle devenue un signe « complexe », aux frontières multiples au service du consommateur ? C’est à cette question que la présente étude se propose de répondre. L’objectif sera de démontrer la cohérence du régime juridique du plus valorisant et du plus fascinant des signes distinctifs.

Cliquez ici pour commander l’ouvrage en ligne.


Le droit à l’image des personnes, entre droit de la personnalité et propriété intellectuelle, Théo Hassler - Collection du CEIPI n°62 (2013)

Le droit à l’image n’est plus désormais seulement un droit de la personnalité. La marchandisation des images de personnes a conduit la jurisprudence à s’adapter à cette évolution : l’usage économique de l’image implique une certaine patrimonialisation susceptible de déboucher sur un nouveau droit sui generis de propriété intellectuelle. Ce sujet fait l’objet de controverses doctrinales ; les conséquences des diverses qualifications possibles ne sont pourtant pas seulement des querelles théoriques, car elles ont des incidences pratiques sur le régime juridiques des contrats d’image. L’objectif de cet ouvrage est de fournir, tant aux étudiants qu’aux praticiens du droit, une étude à jour du droit positif ainsi que de balayer une matière très riche en jurisprudence et pour laquelle les monographies récentes font défaut. Ce travail est d’autant plus nécessaire que la jurisprudence française a considérablement évolué sous l’influence des arrêts rendus par la Cour européenne des droits de l’homme en matière de la liberté d’expression.


Le droit de la propriété intellectuelle dans un monde globalisé - Mélanges en l’honneur du Professeur Joanna Schmidt-Szalewski - Collection du CEIPI n°61 (2013)

Le Professeur Joanna Schmidt-Szalewski a consacré sa brillante carrière universitaire au droit des contrats, au droit de la propriété intellectuelle et au droit de la concurrence. En 2009, après avoir été Directrice du Laboratoire de recherche du Centre d’Études Internationales de la Propriété Intellectuelle (CEIPI), elle a été admise au grade honorifique de Professeur émérite de l’Université de Strasbourg. Le Professeur Joanna Schmidt-Szalewski a toujours été soucieuse de consacrer ses recherches et ses enseignements au droit international, au droit de l’Union européenne et au droit comparé de ses domaines de spécialité. Son grand intérêt pour ces matières l’a conduite tout au long de sa carrière à être invitée dans les plus prestigieuses Universités et Instituts de recherche du monde entier. Ses collègues et amis ont souhaité lui rendre hommage à travers cet ouvrage collectif qui réunit des contributions portant sur le droit de la propriété intellectuelle, matière qui, comme l’enseignait sa dédicataire, dépasse le cadre national et doit être pensé dans un cadre européen et international.


La contribution de la jurisprudence à la construction de la propriété intellectuelle en Europe, Laboratoire de recherche du CEIPI, sous la direction de Christophe Geiger - Collection du CEIPI n°60 (2013)

Le droit européen de la propriété intellectuelle est un chantier en construction. Sollicitées de plus en plus fréquemment pour  expliciter les différentes notions du droit européen, les juridictions  de l’Union ainsi que les Chambres de recours des différents Offices européens et communautaires participent pour une large mesure à définir les contours de ce droit émergent, constituant ainsi un important vecteur d’harmonisation. Cependant, les grilles  de lectures proposées par les juges ne sont pas toujours claires, rendant parfois la compréhension du droit européen de la propriété intellectuelle peu aisée.

L’ambition de cet ouvrage collectif est de tenter une analyse et de mettre en lumière l’apport de ces décisions pour la construction européenne du droit d’auteur, du droit des dessins et modèles, du droit des marques (en particulier dans le cadre du contentieux relatif au référencement sur internet), du droit des brevets (en particulier sous l’angle de la notion d’invention brevetable), du droit des variétés végétales, du droit des indications géographiques ainsi que du dispositif juridique en matière de contentieux des droits de propriétés intellectuelles. L’utilisation croissante par la jurisprudence du droit communautaire de la concurrence et des droits fondamentaux en matière de propriété intellectuelle sera également étudiée.


Quel droit des brevets pour l’Union européenne ?, Actes du colloque organisé par le CEIPI les 26 et 27 avril 2012 au Parlement Européen, sous la direction de Christophe Geiger - Collection du CEIPI n°59 (2013)

Le système européen des brevets se situe à un carrefour de son existence. Alors que l’on s’attendait à assister à un accord sur le brevet de l’Union européenne, la création d’un tel instrument s’est heurtée à certaines difficultés, amenant à privilégier la mise en place d’un brevet européen « à effet unitaire » par le mécanisme de la coopération renforcée. Parallèlement, la Cour de Justice de l’Union Européenne a émis une opinion négative sur les projets visant à la création d’une juridiction européenne des brevets, conduisant ainsi à l’adoption d’un dispositif révisé suscitant d’importantes discussions. Plus que jamais se fait sentir le besoin d’une réflexion sur l’avenir du système des brevets au sein de l’Union Européenne.

Dans cette perspective, le Centre d’Etudes Internationales de la Propriété Intellectuelle (CEIPI) a réuni des universitaires de renom, des membres éminents de la profession, des magistrats ainsi que des institutionnels dans le domaine de la propriété intellectuelle lors d’un colloque qui s’est tenu les 26 et 27 avril 2012, au Parlement Européen de Strasbourg sur le thème « Quel droit des brevets pour l’Union européenne ? ».

Cet ouvrage, résultat de cet important événement, entend proposer des pistes de réflexions pour l’élaboration future d’un cadre législatif et judiciaire performant, efficace et équilibré pour le brevet au sein de l’Union Européenne.

Cet ouvrage est à jour du Règlement (UE) N° 1257/2012 du Parlement européen et du Conseil du 17 décembre 2012 mettant en œuvre la coopération renforcée dans le domaine de la création d'une protection unitaire conférée par un brevet et du Règlement (UE) N° 1260/2012 du Conseil du 17 décembre 2012 mettant en œuvre la coopération renforcée dans le domaine de la création d’une protection unitaire conférée par un brevet, en ce qui concerne les modalités applicables en matière de traduction.


Les conséquences civiles de la contrefaçon des droits de propriété industrielle, Caroline Rodà - Collection du CEIPI n°58 (2012)

Cet ouvrage constitue une version mise à jour de la thèse de doctorat soutenue par Caroline Rodà à l'Université de Strasbourg sous la direction de Joanna Schmidt-Szalewski, Professeur émérite de l'Université de Strasbourg.

Cette étude tente de déterminer si d'une part, les mesures contenues dans la Directive 2004/48/CE sont susceptibles de renforcer le respect des droits de propriété industrielle et si d'autre part, l'initiative des autorités communautaires a permis une harmonisation des droits français, belge, luxembourgeois, allemand et anglais en matière de conséquences civiles de la contrefaçon des droits de propriété industrielle.


Créations informatiques : Bouleversement des droits de propriété intellectuelle ? Essai sur la cohérence des droits, Franck Macrez - Collection du CEIPI n°57 (2011)

Cet ouvrage constitue une version mise à jour de la thèse de doctorat soutenue par Franck Macrez à l'Université de Montpellier sous la direction de Michel Vivant, Professeur à Sciences-Po, Paris et au CEIPI.

L'influence de l'informatique sur les droits de propriété intellectuelle est incontestable. La généralité de l'impact implique de l'évaluer de manière globale, tant du point de vue des droits que des créations appréhendées. Droit d'auteur, brevet, marques sont concernés par l'émergence de créations telles que le logiciel, les œuvres multimédia ou encore les noms de domaine.

Il importe de caractériser cette influence pour l'ordre juridique en s'interrogeant sur l'existence d'un bouleversement de l'organisation générale des droits de propriété intellectuelle. Cela implique d'opérer le constat de leur extension, tout en évaluant la manière dont elle se réalise par une approche critique.

Ce phénomène a pour conséquence un risque de superposition des différents droits, et la manière dont ils s'articulent doit être examinée. La méthodologie propre au concept de système juridique permet une évaluation générale de l'évolution de l'ordre juridique, et la nécessité de cohérence du droit constitue une ligne directrice servant à en canaliser les transformations.


Les défis du droit des marques au XXIe siècle, actes du colloque en l’honneur de M. le Professeur Yves Reboul, sous la direction de Christophe Geiger et Joanna Schmidt-Szelewski - Collection du CEIPI n°56 (2010)

Le droit des marques, comme l'ensemble du droit de la propriété intellectuelle, connaît une mutation sans précédent en ce début du XXIe siècle. Il doit répondre à de nouveaux défis que cet ouvrage collectif rédigé sous la direction de Christophe Geiger, Maître de conférences et Directeur Général du CEIPI et Joanna Schmidt-Szalewski, Professeur émérite à l'Université de Strasbourg et ancienne Directrice de l'équipe de recherche du CEIPI,  se propose d'étudier.


Droit d'auteur et droit commun des biens, Christel Simler - Collection du CEIPI n°55 (2010)

Cette thèse a été soutenue en 2008, sous la direction de Yves Reboul, Professeur à l'Univesité de Strasbourg et Directeur Général honoraire du CEIPI et Christophe Caron, Professeur à l'Univesité de Paris XII.