Prix de thèse 2016 de la Fédération de recherche « L’Europe en mutation » attribué à Mme Asako Wechs Hatanaka pour sa thèse soutenue au sein du Laboratoire de recherche du CEIPI

08.12.2016

Mme Asako Wechs Hatanaka, Maître de conférences à l’Université Ritsumeikan (Kyoto, Japon), a obtenu le 8 décembre 2016, le prix de thèse (ex aequo) de la Fédération de recherche « L’Europe en mutation » pour sa thèse soutenue le 26 septembre 2016 au sein du Laboratoire de recherche du CEIPI intitulée « Médiation et droit de la propriété intellectuelle. Une perspective européenne et comparative », effectuée sous la direction du Prof. Christophe Geiger, Directeur général et Directeur du Laboratoire de recherche du CEIPI.

Le prix de la Fédération de recherche « Europe en mutation » a été créé en 2012 et vise à récompenser l’excellence des travaux d’un doctorant d’une unité de recherche membre, dont le sujet de thèse correspond à la dimension européenne de la Fédération de recherche et à ses axes de recherche. Trois doctorants du Laboratoire de recherche du CEIPI ont obtenu de manière consécutive ce prix en 2014, 2015 et 2016.

De gauche à droite : Edouard Treppoz, Professeur à l'Université Jean Moulin Lyon III, Directeur de l'Institut Droit Art Culture, Directeur du LLM droit international et européen des affaires, Rapporteur Asako Wechs Hatanaka ; Annette Kur, Professseur à la Ludwig-Maximilians-Universität et chercheur au Max-Planck Institute, Munich ; Nari Lee, Professeur à la Hanken School of Economics, Faculté de droit, Helsinki, Rapporteur ; Christophe Geiger, Professeur à l'Université de Strasbourg, Directeur général du CEIPI, Directeur de thèse ; Frédérique Berrod, Professeur à l'Institut d'Etudes Politiques de l'Université de Strasbourg et au collège d'Europe de Bruges, Directrice de la Fédération de recherche « l'Europe en mutation.