Prix de thèse 2018 de la Fédération de recherche « L’Europe en mutation » attribué à Mme Franciska Schönherr pour sa thèse soutenue au sein du Laboratoire de recherche du CEIPI

09.10.2018

De gauche à droite : Thomas Dreier, Professeur à l'Université de Karlsruhe, Christophe Geiger, Professeur à l'Université de Strasbourg, Directeur général du CEIPI, Franciska Schönherr, Dominique Ritleng, Professeur à l'Université de Strasbourg, Centre d'études internationales et européennes (CEIE) – Faculté de Droit, Jonathan Griffiths, Professeur à l'Université Queen Mary, Londres et Valérie-Laure Benabou, Professeur à l'Université Aix Marseille.

Mme Franciska Schönherr, Docteur du CEIPI, a obtenu le 9 octobre 2018, le prix de thèse de la Fédération de recherche « L’Europe en mutation » pour sa thèse soutenue le 2 octobre 2017 au sein du Laboratoire de recherche du CEIPI intitulée « La construction d'un droit d’auteur de l’Union européenne : Vers un cadre institutionnel et juridique équilibré », effectuée sous la direction du Professeur Christophe Geiger, Directeur général et Directeur du Laboratoire de recherche du CEIPI.

Le prix de la Fédération de recherche « Europe en mutation » a été créé en 2012 et vise à récompenser l’excellence des travaux d’un doctorant d’une unité de recherche membre, dont le sujet de thèse correspond à la dimension européenne de la Fédération de recherche et à ses axes de recherche. Quatre doctorants du Laboratoire de recherche du CEIPI ont obtenu ce prix en 2014, 2015, 2016 et 2018.